L'e-reputation pour améliorer son image de marque

L’e-réputation est aujourd’hui une question majeure pour les entreprises. Il s’agit avant tout d’améliorer son image de marque véhiculée sur Internet.

La réputation en ligne d’une entreprise se définit via les contenus qu’elle diffuse. Mais surtout par ceux produits par les internautes sur les blogs, forums, commentaires et réseaux sociaux. L’e-réputation définit de plus en plus l’image globale des entreprises. Près de 40% d’entre elles la considèrent comme le principal danger sur Internet.

L’intérêt de l’e-réputation

Plus que jamais, l’e-réputation constitue aujourd’hui l’un des fers de lance de l’entreprise. Une e-réputation favorable est une formidable publicité. En revanche, une image négative sur la Toile peut avoir des répercussions fâcheuses. Plus de la moitié des professionnels vérifie l’identité en ligne d’un partenaire potentiel avant de s’engager dans une collaboration. Il est donc nécessaire d’afficher une réputation en ligne sans tache.

Une bonne e-réputation est également un moyen d’améliorer le référencement de la marque sur les moteurs de recherche. La publication de contenus vantant les qualités de l’entreprise est l’assurance d’un meilleur SEO (Search Engine Optimisation). Des sociétés spécialisées dans la protection de l’e-réputation utilisent cette méthode pour assurer une meilleure image de marque à leurs clients.

L’e-réputation s’inscrit dans la création d’un véritable écosystème virtuel de l’entreprise. Pour cela, une agence en marketing digital saura nettoyer les contenus négatifs pouvant nuire aux entreprises. Elles réalisent les démarches légales pour supprimer les informations diffamatoires. Elle peut également être mandatée par une entreprise pour établir le profil digital des personnes en lien avec elle. L’e-réputation des différents collaborateurs, des dirigeants en passant par les salariés et les fournisseurs influe sur celle de l’entreprise, notamment sur les réseaux sociaux.

E-réputation dans l'amélioration de l'image de marque

Les limites de l’e-réputation

Enjeu majeur des entreprises, la réputation en ligne peut être protégée en Suisse via tout un arsenal juridique. Pour autant, il reste difficile de contrôler totalement l’image de marque d’une entreprise. En effet, l’information circule vite et les supports sont nombreux sur Internet. Avoir recours à une agence spécialisée en e-réputation et branding s’avérera nécessaire dans bien des cas. Un vide juridique entoure néanmoins le droit des nouvelles technologies en matière de piratage et d’usurpation d’identité.

La loi suisse ne peut sanctionner la création de faux profils Facebook ou Twitter d’un particulier, quelle que soit la nature des messages diffusés. Enfin, le cadre légal permet de lutter efficacement contre les messages mensongers ou orduriers figurant sur des plateformes suisses. Cependant, la situation se complique lorsque les serveurs sont localisés à l’étranger.

Les actions en justice ne peuvent pas s’étendre à d’autres pays, où le droit suisse ne s’applique pas. Il devient donc malaisé, même pour une agence spécialisée, de protéger parfaitement la réputation en ligne de ses clients par des recours juridiques. Cependant une agence comme la nôtre va, par exemple, pouvoir travailler à la publication massive de contenus de qualité qui va limiter la visibilité et l’impact du préjudice subi sur le web.

Une expertise de pointe en Branding

Le cas de la « war room » de Nestlé

Les sociétés peuvent également miser sur une approche interne, en développant leur propre « war room ». Il s’agit d’une section spécifique au sein du département de la communication, composée d’une dizaine de personnes chargées de scruter en temps réel toutes les occurrences à la marque sur Internet. Le but est d’identifier la portée positive ou négative des réactions engendrées, pour ajuster la stratégie e-marketing et désamorcer une possible crise.

Depuis 2012, le géant mondial Nestlé a installé sa propre « war room » dans les locaux de son siège à Vevey. Gérer en interne l’e-réputation de la marque fait suite à la publicité très négative causée en 2010 par l’organisation écologiste Greenpeace. Via plusieurs vidéos devenues virales, l’association a présenté Nestlé comme l’une des principales sources de destruction des forêts tropicales. Les mesures légales n’ont fait qu’augmenter les réactions négatives qui ont pris de court la marque et considérablement nui à son image.

Avec sa « war room », Nestlé entend améliorer son image de marque sur Internet et mieux la contrôler. Cette nouvelle stratégie digitale a permis à la marque de reprendre le contrôle de sa réputation en ligne en quelques mois.

Importance de l'e-réputation pour Nestlé à Vevey en Suisse

Pour conclure

A l’heure actuelle, l’e-réputation est cruciale pour les entreprises. Il est devenu nécessaire de se positionner avec force sur ce secteur, pour assurer une image de marque positive de la société. Ce constat se traduit par des conséquences réelles sur le développement d’une marque. Si une e-réputation défavorable peut constituer un préjudice grave, avec de lourdes pertes financières à la clé, une réputation en ligne irréprochable est un gage de confiance certain pour les clients et les partenaires potentiels de l’entreprise.

Vous souhaitez tester Too Pixel ® pour votre projet ?