Comment calculer le retour sur investissement SEO de son site internet

La majorité des sites travaillent leur SEO (Search Engine Optimization) pour améliorer la qualité et le volume de leur trafic. Mais quel retour sur investissement SEO peut-on attendre des efforts de référencement naturel mis en place ?

Pour commencer, le ROI du SEO est mesurable facilement depuis un compte Google Analytics. Ce dernier est ouvert gratuitement à tous les sites web. Après un focus sur quelques techniques de référencement naturel, nous observerons comment mesurer leur rentabilité à travers des exemples.

Les principales techniques de SEO

L’optimisation technique

La première étape d’un bon référencement naturel est l’optimisation technique de votre site internet, aussi appelée « optimisation on-site ». Ce travail d’optimisation concerne la propreté du code HTML du site web. Il concerne aussi l’optimisation des balises des pages, des titres et des images de votre site. Idéalement cette étape est réalisée à la création du site web mais peut également être faite ultérieurement. L’optimisation onsite nécessite environ une journée de travail d’un expert en SEO.

Le netlinking

Dans un second temps, la mise en place d’une stratégie de netlinking permet d’améliorer efficacement le positionnement d’un site internet dans les résultats des moteurs de recherche. Cette technique SEO a pour but de lier votre site web à d’autres sites à forte popularité (PageRank élevé) et auxquels Google « fait confiance » (TrustRank élevé).

En pratique, on va placer des backlinks sur les sites pertinents identifiés tels que des annuaires généralistes et spécialisés. Des articles sponsorisés sur des sites d’actualités et des blogs thématiques peuvent aussi convenir. De cette manière, votre site va augmenter sa renommée aux yeux de Google et donc son positionnement. Ce travail d’acquisition de liens s’inscrit dans la durée. Il est généralement mis en place au minimum 1 an. 

Le content marketing

Le content marketing, ou inbound marketing, vise avant tout à faire venir le client à soi. On s’appuie sur des contenus qualitatifs et variés plutôt que d’aller le chercher comme le fait le marketing traditionnel. Mais c’est aussi une technique qui influence considérablement le référencement naturel et qui peut être complémentaire au netlinking. En créant et en publiant régulièrement des contenus traitant de thématiques connexes à votre activité, vous allez à la fois montrer aux moteurs de recherche que votre site évolue et qu’il s’y passe des choses, tout en utilisant naturellement votre univers sémantique. De cette manière, les moteurs de recherche vont s’intéresser à vous et mieux comprendre votre activité. Généralement sous la forme d’un blog, cette forme de SEO permet également d’acquérir plus de trafic. Parallèlement, il permet d’augmenter l’engagement des vos prospects en leur proposant des contenus intéressants qui démontrent votre expertise.

Pour mettre en place cette technique, dans un premier temps, il faut compter la création du blog dédié et son optimisation onsite. Ensuite, des articles doivent être publiés régulièrement (environ un par semaine). La rédaction et la mise en ligne des articles peut soit être réalisée en interne, soit être déléguée à des experts du web.

Améliorez votre référencement dès maintenant!

De combien peut augmenter le trafic d’un site web en fonction de sa position dans les SERP ?

Selon une étude Advanced Web Ranking, la première position des résultats de recherche Google capte 34% des clics si il n’y a aucune annonce AdWords sur la page. Avec des liens sponsorisés, le taux de clic chute à 20%.

  • Deuxième position sans pub : 17%, avec pub : 11%
  • Troisième position sans pub : 13%, avec pub : 8%
  • Quatrième position sans pub : 9%, avec pub : 6%

De cette manière, si le SEO vous permet de passer de la deuxième place à la première sur 10 mots clés, vous multipliez par 20 le trafic organique sur votre site internet !

La rentabilité des actions SEO pour le positionnement de son site sur Google

Comment mesurer le Retour sur Investissement SEO ?

Pour mesurer le retour sur investissement (ROI) de vos actions SEO, il faut tout d’abord déterminer les objectifs globaux de votre site internet. Vente en ligne, levée d’opportunités commerciales, déplacement en magasin, etc. Une fois ces objectifs déterminés, il est nécessaire de tracker leur réalisation pour chacune de vos sources de trafic dans un outil comme Google Analytics.

La réalisation de chacun de ces objectifs, ou « conversion » dans le jargon du web, doit être associée à une valeur financièrePour un e-commerce, la valeur de la conversion « achat en ligne » est assez simple à calculer, c’est le chiffre d’affaire (ou la marge) réalisée sur le produit vendu.

Pour les autres sites internet, il faut calculer le potentiel financier des objectifs fixés. Par exemple, pour le site de présentation d’une agence de consulting en RH, l’envoi d’une demande de devis via un formulaire en ligne peut-être l’objectif principal du site. Dans ce cas, on doit analyser le montant moyen des prestations vendues suite à une demande de devis en ligne. On va ensuite le multiplier par le pourcentage des demande de devis qui ont aboutit à une vente.

L'utilisation de Google Analytics pour calculer son ROI en SEO

Une fois la valeur de tous vos objectifs calculée, vous pouvez entrer ces valeurs dans votre compte Google Analytics. Chaque objectif a une valeur. Vous pourrez alors suivre le ROI de vos campagnes digitales, dont le SEO, directement depuis votre compte Google Analytics.

Exemple d’une boutique en ligne de fleurs

Un fleuriste possédant une boutique nous a contacté pour développer son activité à travers une boutique en ligne. Cette boutique en ligne avait pour but de lui apporter un surplus d’activité.

Sans aucune optimisation de son référencement naturel, ce e-commerce a généré environ 50 CHF de chiffre d’affaire journalier. Suite à la mise en place de notre stratégie SEO de netlinking à 1’200 CHF mensuel, cette e-boutique est parvenue sous 6 mois à augmenter son chiffre d’affaire mensuel à 450 CHF journalier environ.

A noter que les tarifs mensuels de SEO varient en fonction de plusieurs paramètres. Le nombre de mots-clés à référencer et la concurrence de la thématique sur les moteurs de recherches voire les marchés visés en sont des exemples.

Ainsi après un an de travail du netlinking de cet e-commerce, nous avons dressé un bilan très positif. Pour un investissement de 14’400 CHF en  SEO, nous avons permis à notre client d’augmenter son chiffre d’affaire d’environ 32’000 CHF. De plus, en maintenant les investissements en SEO, dans 5 ans ce e-commerce aura généré un surplus de chiffre d’affaire de l’ordre des 350’000 CHF.

En conclusion

Le SEO représente un véritable investissement sur le long terme. En effet, il vous permet de gagner du trafic de qualité et ainsi d’augmenter les conversions sur votre site. De plus, ce qui est bien avec le digital c’est que vous pouvez suivre précisément le retour sur investissement de toutes vos actions de marketing en ligne. Pas seulement le retour sur investissement SEO ! Pour en savoir plus sur le tracking des performances de votre site, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à la compréhension des rapports Google Analytics.

Vous souhaitez tester Too Pixel ® pour votre projet ?