Les facteurs qui influencent le référencement naturel (SEO)

Il y a encore quelques années, le référencement naturel relevait d’une grande simplicité. Car pour figurer dans les premiers résultats (SERPs) des moteurs de recherche, il suffisait de créer une page, d’ajouter quelques mots-clés et d’établir des liens. Aujourd’hui, le SEO est devenu plus complexe. Pour faire son trou dans les SERPs, de nombreux aspects du site doivent désormais être optimisés. Dans ce qui suit, nous allons voir les différents facteurs qui influencent la visibilité de votre site web sur Google.

Les éléments à prendre en compte dans une stratégie de référencement naturel

A- Optimisation on site

1- Content is king

Dans un souci de répondre efficacement aux requêtes des utilisateurs, Google met régulièrement à jour son algorithme. Depuis Google Panda, la firme de Mountain View a décidé de donner la priorité à la qualité du contenu. Comme nous en parlions dans notre livre blanc sur les tendances 2015, une stratégie de contenu reste la clé de voûte d’une campagne de référencement naturel réussie. Par conséquent, les entreprises ont vraiment intérêt à produire du contenu frais, engageant et susceptible d’intéresser les internautes.

– Le blog

Ainsi, un blog alimenté régulièrement est un élément central pour gagner des places sur les moteurs de recherche. C’est également un excellent moyen d’acquérir de nouveaux liens et d’asseoir l’autorité de votre site tout en mettant en avant votre expertise.

– Guides, e-book, et autres contenus utiles

Alors qu’ils nécessitent beaucoup plus d’efforts, ces derniers offrent la possibilité d’obtenir des liens entrants de qualité, à condition qu’ils soient rédigés correctement. De même, lorsqu’ils sont uniques et explicites, les photos, graphiques, vidéos ou encore diaporamas améliorent la visibilité.

2- Recherche de mots-clés

L’analyse de mots-clés reste souvent le point de départ d’une campagne SEO. Selon l’approche définie par le responsable SEO, le site sera optimisé sur les termes de recherche à fort trafic, plus concurrentiels, ou sur les requêtes les moins populaires, qui constituent ce qu’on appelle dans le jargon du métier la « longue traîne ». Il est également important de passer les sites concurrents au crible afin de trouver de nouveaux mots-clés plus ciblés. Pour faciliter la recherche de mots-clés, Google a mis au point différents outils, tels que Keyword Planner et Google Trends.

3- L’optimisation technique

Google utilise un petit programme appelé Googlebot Crawler qui explore le texte ainsi que le code source du site. Si l’aspect technique a été dénigré, le robot rencontre de grandes difficultés à lire et comprendre les informations disponibles sur le site. Ce qui peut nuire à son classement dans les SERPs, et au pire, le rendre invisible aux yeux des moteurs de recherche. Pour une visibilité optimale, il faut vérifier les éléments suivants :

– La qualité du site web

Un des principaux facteurs de référencement naturel est la qualité de votre site web. En effet, plus le code de votre site internet est propre et bien construit, mieux Google en comprendra le contenu et les détails et donc mieux vous serez référencé. De la même manière, il va de soit qu’aujourd’hui pour être bien positionné dans les SERPS, votre site doit être responsive. En particulier depuis le 21 avril 2015 et la mise en place par Google de son nouvel algorithme destiné à favoriser les site compatibles avec les périphériques mobiles. Pour vérifier si votre site est « mobile-friendly » vous pouvez faire le test de compatibilité mis en place par Google.

– La structure de l’URL

Les règles de bonnes pratiques suggèrent une longueur maximum de 100 caractères et une utilisation des tirets à la place des tirets bas. Les caractères spéciaux sont à proscrire.

Boostez votre référencement naturel!

– La balise « Title » :

Chaque page du site doit comporter une balise Title unique de 65 à 75 caractères, qui se rapporte à son contenu. Le titre s’accorder avec le contenu global, la thématique, le sujet de la page. Il est également important que les mots-clés de base figurent au début du Title.

– La balise « Meta Description » :

La balise Meta Description doit être différente pour chaque page. D’une longueur maximale de 160 caractères, elle se compose généralement d’une ou de deux phrases qui résument le contenu de la page.

– Les sous-titres

Les sous-titres doivent figurer sur une page et être visibles par les visiteurs. Il existe six niveaux de titrages possibles, de H1 à H6. Chaque page ne doit toutefois comporter qu’une seule balise H1 (le titre de premier niveau).

– Les données structurées et rich snippets

Grâce aux données structurées, il est possible d’intégrer des balises spéciales à la page web référencée, de façon à ce que les moteurs de recherche puissent les comprendre facilement. Cela permet d’améliorer le classement et de se démarquer dans les résultats des moteurs de recherche. Il peut s’agir entre autres de commentaires, de prix ou de notes présentes dans le site.

Exemple d'un résultat naturel sur Google
Source : blog Google
Exemple de Rich Snippet sur Google en référencement naturel
Source : cpcstrategy.com

– Les sitemaps

Comme Google utilise le protocole sitemap XML, il est évident que le site doit contenir un sitemap XML. Une fois créé, celui-ci doit être soumis au Google Webmaster Tools, afin que l’ensemble du contenu du site soit correctement indexé par le moteur de recherche. La soumission doit être effectuée à chaque fois qu’un nouveau contenu est ajouté.

B- Optimisation off-site

La présence sur les réseaux sociaux

Des études récentes montrent qu’il y a une corrélation entre les signaux sociaux et le classement d’un site dans les SERPs. Google a également annoncé récemment le retour de Twitter dans les résultats de recherche. Les tweets devraient apparaître en temps réel dans les SERPs. Autrement dit, les réseaux sociaux ont plus que jamais un impact considérable sur le SEO et devraient être pris en compte dans une campagne de référencement naturel.

Link Building

Bien que Google ait durci ses règles concernant le netlinking, et qu’il faille vraiment faire très attention afin de ne pas être pénalisé, cette méthode reste un levier efficace pour booster le classement d’un site (à condition que cela soit bien fait). Il faut porter une grande attention aussi bien sur la quantité que la qualité des liens et diversifier afin que pour Google cela ai toujours l’air naturel. On privilégiera donc la qualité, grâce à une stratégie définie, plutôt que la quantité.

Pour conclure

Le référencement naturel est un travail sur le long terme qu’il s’agit d’amorcer dès la création de votre site internet. La structure de son code est un gage de qualité pour Google. Mais le contenu et les liens qui renvoient vers votre site jouent également un rôle majeur. Un site qui propose du contenu unique et intéressant pour vos visiteurs sera apprécié des moteurs de recherche. Le SEO permet d’améliorer votre ROI ! Ainsi, c’est donc un investissement de taille pour votre entreprise.

Vous souhaitez tester Too Pixel ® pour votre projet ?